In Humeur

Mon corps et moi

C’est un sujet un peu particulier, sujet que je n’aurai même jamais imaginé aborder ici.

Et pourtant, on y est.

Pour être tout à fait sincère, je suis mitigée entre le sentiment de gêne et de soulagement, même si je crois que le soulagement prend le pas sur le reste.

Il semblerait que les blogueuses, de manière générale, apprécient relativement se montrer sans défaut : vas y que je te photoshop les imperfections sur le visage, la cellulite, les cheveux qui frisottent et compagnie. Ce n’est vraiment pas mon cas. De 1/ parce que j’avoue, je ne sais absolument pas me servir de photoshop lol et de 2/ parce que je suis quelqu’un d’honnête, et quand bien même je me serai bien ôté quelques kilos de mes photos je ne l’ai évidemment pas fait puisque, quel intérêt franchement? Je ne souhaite pas me montrer autre, sans défaut.

Comme la plupart des femmes, je galère avec mon poids. On peut dire que dans ma vie, il y a clairement 2 phases : avant & après ma grossesse.

Avant, j’étais relativement « normale » bien que la normalité soit très subjective. Je faisais du 38, ni grosse ni mince quoi. Mais vous savez au collège, au lycée, pour peu que vous soyez entourée de  personnes qui font un 34, vous avez l’horrible impression d’être énorme. Du coup, je n’ai jamais été très très sure de moi. J’ai fait plusieurs régimes, Dukan et autres conneries. Je perdais puis reprenais, plus de kilos que j’avais initialement perdu évidemment sinon ça serait pas marrant. Malheureusement, je ne sais pas me ressaisir lorsque je prend 2-3 kg. Je me retrouve a chaque fois à +8 en me disant « merde, ça va encore être infaisable ». Bref, ma vie se résume en du yoyo constant.

L’année qui a précédé mon mariage, jai entamé un petit rééquilibrage alimentaire via Weight Watchers (que je trouve top), j’ai perdu environ 7kg, le tout couplé de sport intensif. Je commençais à me sentir un peu mieux dans mes pompes. Le programme WW a un très grand avantage pour moi car il permet d’adapter son alimentation selon ses gouts, pas de repas imposé, si je veux manger un kinder je le mange, je sais qu’après je devrais manger de la salade pour compenser et rester dans mon quota de point de la journée (si vous souhaitez que je vous fasse un article complet sur la méthode WW, dites le moi en commentaire je vous le ferai avec joie). Le sport me faisait le plus grand bien, aussi bien au corps qu’au moral. Je faisais 3 séances de cardio semaine couplées à des exercices de fitness de façon quasi quotidienne. Bon, quand je dis cardio, j’étais pas non plus la ouf qui porte des poids et compagnie mais je faisais du tapis, de la zumba, de l’elliptique. J’avais trouvé mon compromis à moi.

Avril 2014

 

L’année suivante, j’ai repris du poids, aux alentours de 5 kg peut-être. Le mariage fait grossir, c’est pas ce qu’on dit?! Enfin, ça semblerait marcher qu’avec moi parce que mon mari lui, n’a pas pris un gramme ! (Et oui je le nourris correctement, je vous vois venir!)

Bon et la c’est le drame. Est venu le moment fatidique : ma grossesse. Autant vous dire que je n’étais pas de celles qui mangent des flocons d’avoine au petit déjeuner, j’étais plutôt tartine de nut’ vous voyez le genre. Le problème c’est qu’après 9 mois de tartines, on en arrive à +20kg lol. Tu sors de la maternité, il te reste 14kg et la tu comprends pas exactement ce qu’il se passe. On m’avait pas prévenue en fait que les kg de grossesse ne disparaissaient pas avec la grossesse elle même ! Les kilos, le baby-blues, c’était la totale.

Décembre 2015 avec mon ventre qui fait la taille de l’ile de France

ET AUJOURD’HUI ?

Ma fille a 2 ans, et il me reste encore de nombreux kg dispersés un peu partout ! Résultat des courses, j’ai passé des mois à me morfondre intérieurement, à me dire que c’était impossible à réaliser. J’ai essayé de maigrir, tous les lundis globalement je me chauffe en me disant « ok, ce lundi je m’y mets » et toujours sans succès. Je tiens que très peu de jours, je me trouve toujours des excuses improbables. Tout ça pour au final rester dans un cercle vicieux de mal-être — manger — être encore plus mal; et ainsi de suite. Le comble pour une blogueuse mode on est d’accord. Parce qu’au final, être mal dans sa peau a des conséquences sur mille autre chose : ton humeur, ta façon de t’habiller, ta façon d’être de manière générale. Par chance, je contrebalance par un tempérament très affirmé et j’ai pleinement conscience de toutes mes autres qualités, ce qui m’évite de sombrer dans l’alcool. *Joke. Je sais que c’est pas forcément le cas pour tout le monde et que les soucis de poids peuvent provoquer de réels  et profonds mal-êtres.

Bref, il y a à peu près deux semaines, j’ai eu un petit électrochoc personnel qui ne m’a laissé d’autres choix que de me ressaisir une fois pour toute. Pourquoi privilégier de la nourriture à son bonheur ? Pourquoi être le coupable de notre tristesse, pourquoi manger alors que l’on sait que cela va nous rendre probablement malheureuse, mal dans notre corps, dans notre vie ? Car on ne va pas se leurrer, le physique a une importance considérable aujourd’hui. Et par physique, j’entends plus de confiance en soi. Si être en surpoids ne pose aucun problème à certaines, je leur tire mon chapeau. Le principal selon moi, c’est de se sentir bien dans ses pompes car la vie est bien trop courte pour la passer à se lamenter sur son corps.

C’est pourquoi aujourd’hui, je me suis dit qu’enfin, j’allais aborder ce sujet avec vous. Parce que vous êtes probablement nombreuses dans mon cas, à ne pas savoir par ou commencer, à ne pas savoir comment vous motiver. Je vous raconte mon histoire personnelle aussi pour vous rappeler qu’Instagram n’est pas la vraie vie, que tout peut être photoshoppé, amélioré, franchement on vous montre bien ce que l’on veut alors inutile de se comparer à quiconque ! 

 

MON OBJECTIF

Je ne me suis pas vraiment fixé d’objectif clair, je recherche plutôt un état d’apaisement et de bien être; sur du long terme cette fois. Je ne cherche pas non plus à être ultra mince car de 1/ ce n’est pas à mon gout et de 2/ je n’ai pas la morphologie à faire un 32.

Pour celles qui me suivent sur instagram, vous savez déjà que j’ai entamé un retour au sport qui me fait le plus grand bien et me stimule physiquement et moralement. Je vous ai demandé si cela pourrait vous intéresser que je vous partage ce sujet la et vous avez été des centaines à répondre positivement. Dans cette optique, je me suis dit qu’il serait cool de vous partager de façon hebdomadaire ou mensuelle, l’avancement de cette reprise en main via un article update sur le blog.

On est d’accord, maigrir ce n’est pas simple sinon on serait toutes des bombasses n’est-ce pas ? Mais je pense que de vivre apaisée et en ayant confiance en soi vaut bien tous les chocolats, les burger et autres conneries au monde.

LET’S DO IITTTTTTT

Vous êtes avec moi ?!

Lots of love xx

 

Share Tweet Pin It +1
Previous PostCarreaux et paillettes
Next PostRecette de pancakes sans gluten !

8 Comments

  1. Lilirose
    2 années ago

    Quel bonheur une blogueuse qui assume un part de faiblesse et ne cherche pas à se montrer zéro défaut..
    merci pour ce témoignage et courage !!
    Biz

    Reply
    1. mademoiselleandthecity
      2 années ago

      Merci ma douce
      <3

      Reply
  2. Manon
    2 années ago

    Oui oui ouiiiii !! Ça peut être hyper motivant pour des files comme moi qui suis aussi au régime !!

    Reply
    1. mademoiselleandthecity
      2 années ago

      Lol super je prends note !! <3 <3

      Reply
  3. Chacha
    2 années ago

    Coucou Chloe
    Ce que tu dis est terriblement vrai, je me reconnais terriblement dans cet article. Être coupable de son malheur, je le suis tellement.
    Te lire est très motivant, hâte de voir ton évolution !!
    Merci de partager ça avec nous

    Reply
    1. mademoiselleandthecity
      2 années ago

      Avec plaisir ma belle <3

      Reply
  4. Lolo
    2 années ago

    J’aime ton article et tu es belle comme un coeur…le sport c’est exellent …bon courage a toi

    Reply
  5. Nina
    2 années ago

    Coucou Chloé, ton article est touchant et merci de t’être livrée à nous comme ça, chose qui ne doit pas être facile.
    Pour ce qui est des retouches, je suis d’accord avec toi et je ne le fais pas non car je ne sais pas le faire.
    Ma fille (qui tient le blog avec moi) a eu elle-aussi quelques soucis de prise de poids dû à une pilule contraceptive… elle en a déprimé de voir son corps aussi changé avec ses kilos en trop… Mais elle s’est reprise en main depuis le mois de janvier et je la soutiens de toutes mes forces.
    Courage à toi, tu vas y arriver !
    Des Bisous des îles

    Reply

Leave a Reply